Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné plus particulièrement aux passionnés de la montagne, orientés Alpinisme. Il est juste conçu simplement pour partager mon expérience, et échanger sur ce sujet.

04 Sep

Pic de l'Abeillé le 03/08/2019

Publié par z2a31.over-blog.com  - Catégories :  #Arête, #Pyrénées

Mais quelle mouche nous a piqué! En fait c'était une abeille. (c'est vrai, c'est un peu facile). Bon, évidemment, c'est Carine qui est à l'initiative de cette sortie qui initialement devait nous amener jusqu'au Schrader en suivant l'arête depuis le port de la Pez. Ma course promettait d'être belle, et elle l'a été même si nous l'avons raccourci.

On savait que ce serait long, mais on ne savait pas que ce serait long à ce point, et surtout que la première partie me consommerait presque toute mon énergie.

Tant pis, nous avons pris la sage décision de rentrer après le Pic de l'Abeillé, raccourcissant ainsi la course de quelques 3 ou 4h.

Ce coin est superbe. Nous avons donc une bonne raison d'y retourner

Départ 4h30 du pont du Prat. Ce n'est pas trop tôt pour ce que nous allons faire.

Départ 4h30 du pont du Prat. Ce n'est pas trop tôt pour ce que nous allons faire.

Le jour commence à se lever, et je suis déjà dans le dur dans la montée du pierrier qui nous amène au  port de la Pez

Le jour commence à se lever, et je suis déjà dans le dur dans la montée du pierrier qui nous amène au port de la Pez

Heureusement dans notre montée, Carine a vu sur notre droite un joli sentier en balcon (d'où est prise la photo) sur un terrain herbeux bien plus agréable que le pierrier. Nous l'avons pris, et avons ainsi pu monter plus facilement, ce qui nous a permis de garder des forces pour le plat de résistance.

Heureusement dans notre montée, Carine a vu sur notre droite un joli sentier en balcon (d'où est prise la photo) sur un terrain herbeux bien plus agréable que le pierrier. Nous l'avons pris, et avons ainsi pu monter plus facilement, ce qui nous a permis de garder des forces pour le plat de résistance.

Le Port à 7h25. Déjà 3h de marche, et c'est pas fini. Au fond, sous réserve, le pic de la Niscoude

Le Port à 7h25. Déjà 3h de marche, et c'est pas fini. Au fond, sous réserve, le pic de la Niscoude

De là, il faut escalader le premier petit caillou sur notre gauche puis...

De là, il faut escalader le premier petit caillou sur notre gauche puis...

...  longer à flanc, et en contrebas la crête qui va vers le pic du Port de la Pez. Nous la rejoindrons juste avant le pic, que je contournerai par la droite, et par le bas pour aller directement au Pic de la Pez, premier 3000 de la journée. Carine, loin devant comme d'habitude y est déjà passée.

... longer à flanc, et en contrebas la crête qui va vers le pic du Port de la Pez. Nous la rejoindrons juste avant le pic, que je contournerai par la droite, et par le bas pour aller directement au Pic de la Pez, premier 3000 de la journée. Carine, loin devant comme d'habitude y est déjà passée.

J'en ai bien bavé dans ce terrain croulant! Et je n'avais qu'une seule envie, celle de faire demi tour. Mais comme Carine était loin devant, il a bien fallu que je la suive. Je ne l'ai pas regreté.

J'en ai bien bavé dans ce terrain croulant! Et je n'avais qu'une seule envie, celle de faire demi tour. Mais comme Carine était loin devant, il a bien fallu que je la suive. Je ne l'ai pas regreté.

Et nous voici au premier sommet de la journée. Le plus dur étant fait, nous avons continué.

Et nous voici au premier sommet de la journée. Le plus dur étant fait, nous avons continué.

Dans l'ascension finale vers le pic du port de la Pez. Vous remarquerez le beau bivouac en contrebas

Dans l'ascension finale vers le pic du port de la Pez. Vous remarquerez le beau bivouac en contrebas

C'est une belle arête qui nous attend, avant de rejoindre le pic de l'Abeillé. On évitera tous les pas de III par le bas.

C'est une belle arête qui nous attend, avant de rejoindre le pic de l'Abeillé. On évitera tous les pas de III par le bas.

Impressionnant

Impressionnant

On aurait pu faire un joli pendulaire si on n'avait pas contourné pas le bas!

On aurait pu faire un joli pendulaire si on n'avait pas contourné pas le bas!

A quatre pattes j'arrive au pic de l'Abeillé

A quatre pattes j'arrive au pic de l'Abeillé

Et voilà, sommet vers 11h. Nous décidons de ne pas continuer vers le Schrader, (au fond sur la photo) et de rentrer en faisant une boucle qui passe par le refuge

Et voilà, sommet vers 11h. Nous décidons de ne pas continuer vers le Schrader, (au fond sur la photo) et de rentrer en faisant une boucle qui passe par le refuge

Ombres et lumières sous le Lustou. Merci Carine pour cette autre photo

Ombres et lumières sous le Lustou. Merci Carine pour cette autre photo

Au loin, Loudenvielle

Au loin, Loudenvielle

Nous descendrons par là, en direction du pic des Bacherets, et avant le col, nous prendrons pleine pente, dans un terrain toujours croulant, en direction de l'étang. Il y a quelques cairns

Nous descendrons par là, en direction du pic des Bacherets, et avant le col, nous prendrons pleine pente, dans un terrain toujours croulant, en direction de l'étang. Il y a quelques cairns

Cette arête paraît facile, mais en fait c'est certainement là que nous avons passé le pas le plus dur en désescalade: Une cheminée surement du III.

Cette arête paraît facile, mais en fait c'est certainement là que nous avons passé le pas le plus dur en désescalade: Une cheminée surement du III.

Après l'étang, il faut simplement suivre le ru rive droite, jusqu'à ce que la pente devienne verticale, ou que l'on arrive au déversoir. Là, ou de préférence un peu avant, il faut bifurquer sur la droite, passer au dessus des barres, et enfin descendre à vue vers la sente qui vient du port d'Aygues Tortes

Après l'étang, il faut simplement suivre le ru rive droite, jusqu'à ce que la pente devienne verticale, ou que l'on arrive au déversoir. Là, ou de préférence un peu avant, il faut bifurquer sur la droite, passer au dessus des barres, et enfin descendre à vue vers la sente qui vient du port d'Aygues Tortes

La suite se transforme en une superbe balade dominée par quelques sommets célèbres, dans un paysage grandiose où l'on s'est promis de revenir, d'autant que la cabane de Prat cazeneuve est très accueillant pour au moins une dizaine de personnes.

La suite se transforme en une superbe balade dominée par quelques sommets célèbres, dans un paysage grandiose où l'on s'est promis de revenir, d'autant que la cabane de Prat cazeneuve est très accueillant pour au moins une dizaine de personnes.

Pic de l'Abeillé le 03/08/2019
Pic de l'Abeillé le 03/08/2019
Le refuge de la Soula fini par arriver, au grand soulagement de mes pieds, mais il reste encore une bonne heure à marcher avant d'arriver à la voiture

Le refuge de la Soula fini par arriver, au grand soulagement de mes pieds, mais il reste encore une bonne heure à marcher avant d'arriver à la voiture

Elle sera longue cette dernière heure! Pas que le paysage soit détestable, bien au contraire, les gorges de Clarabile sont superbes, mais on s'attend à descendre, et en fait, on a l'impression que ça monte tout le temps! un faux plat montant continuel. Mais je vous rassure, ça fini par descendre, et plutôt vite si on coupe ces énormes lacets familiaux.

Elle sera longue cette dernière heure! Pas que le paysage soit détestable, bien au contraire, les gorges de Clarabile sont superbes, mais on s'attend à descendre, et en fait, on a l'impression que ça monte tout le temps! un faux plat montant continuel. Mais je vous rassure, ça fini par descendre, et plutôt vite si on coupe ces énormes lacets familiaux.

Petites informations pratiques:

Y aller:

De Toulouse prendre la direction de Lannemezan, Arreau, puis Loudenvielle. De là aller juqu'au pont de Prat par la D725 où se trouve le parking terminal. Continuer cette route à pieds, sur une cinquantaine de mètres après le pont, puis prendre le chemin qui se trouve sur la droite.  Ne pas prendre plus tard l'embranchement qui va vers le refuge de la Soula sur la gauche, (panneau) mais suivre rive droite, de plus où moins prët le ruisseau de la Neste de la Pez, puis passer rive gauche via un petit pont. Ensuite suivre le chemin quand on le voit vers le port de la Pez.

Dénivelé:

2000m. Le plus gros de l'année

26 km

Chronos:

Rythme tranquille (c'est Carine qui le dit)

4h30 depart

Port de la pez 7h25 

Pic de la Pez 9h1O

Le pic du port de la Pez s'attend 10mn après

Pic de l'Abeillé: 10h50

Refuge: 15h05

Voiture: 16h25
 

Difficultés:

Quelques pas de II, on a évité les pas de III sauf un dans la descente vers le pic des Bacherets

Le pierrier et les éboulis sont à bien considérer au départ.

Bien aérien par endroit, mais quand on va sur des 3000, on s'y attend un peu

Commentaires particuliers:  

Pour ceux qui ont la caisse, ça fait quelques 3000 à faire dans la même sortie (6 si je compte bien)

Un panorama géant sur le luchonnais entre autre

Un super paysage à bivouac entre le vallon d'Aygues tortes et les gorges de Clarabiles. Si on rajoute les lacs, un véritable petit paradis

Photos et CR de Carine sur Camp to Camp:

https://www.camptocamp.org/outings/1134896/fr/boucle-pez-soula-par-l-arete-pic-du-port-de-la-pez-pic-de-l-abeille

Photos : https://flic.kr/s/aHsmFN8wrm

Trace approximative

Trace approximative

Commenter cet article

Alain 18/09/2019 22:57

Merci Ludo, La partie estivale arrive, je suis sur que tu vas aimer le prochain dans les Aravis

Ludo 18/09/2019 18:24

Sacré sommet et sacré beau parcours. Quelle santé. Bravo ! ça fait plaisir de découvrir des horizons nouveaux grâce à ce partage.

Archives

À propos

Ce blog est destiné plus particulièrement aux passionnés de la montagne, orientés Alpinisme. Il est juste conçu simplement pour partager mon expérience, et échanger sur ce sujet.